ActualitésLa fabrication

Une journée d’achats à Jaipur

Ma journée commence assez tôt. Je mets à jour de mon tableau d’achats en fonction des trouvailles de la veille, pour essayer – je dis bien ESSAYER-  ne pas trop dépasser le budget que je me suis fixé pour une session d’achat… Enfin, depuis que j’ai commencé dans ce boulot, je ne l’ai JAMAIS respecté ce satané budget :).

Bref ! Après un copieux petit déjeuner (indien, toujours (!) : parantha, puri badji, masala dosa, cholé bathuré… ou autre, car c’est très varié et succulent !) je pars chez mes fournisseurs…En tuck-tuck, en métro ou à pieds suivant ma destination.

Une fois arrivée, la chasse aux trésors commence. Mon « radar à tissus » s’enclenche c’est parti ! Je fouille jusqu’à épuisement, ensevelissement (sous une « montagne textile ») ou étouffement (par une bouffée trop intense de poussière du Rajasthan).

Je prends tout de même le temps de déguster 1, puis 2 puis 10, 15 tchaïs que mes fournisseurs m’offrent. Ils sont très accueillants et pensent bien à nous, acheteurs, qui farfouillons toute la journée sans déjeuner (trop concentrés dans nos recherches). Ça aide à tenir le tchaï  🙂 !

On rencontre plein d’acheteurs sympas. On apprend énormément aussi, auprès de passionnés (de textile, de bijoux, d’art…). Tout ceci grâce à nos « hôtes/fournisseurs », qui sont tellement enthousiastes eux aussi, qu’ils attirent des personnes similaires.

Après avoir « retourné » le stock de mes fournisseurs et sélectionné tout un tas de jolis tissus, une bonne partie de la journée est passée et je m’en retourne à mon hôtel, contente de mes trouvailles (ou pas, ça arrive…) refaire un point et me dépoussiérer. Je repars littéralement noire de poussière (ce n’est pas une image) ;).

 … Et là, vous vous dites : « mais ce n’est pas un boulot qu’elle a ?!? Elle s’amuse ! ».

Effectivement, je prends cela comme un jeu, car j’aime ce que je fais. Toutefois, je vous défie de me suivre une journée entière, par 40° à l’ombre, sans clim dans les usines … Mais je n’ai pas envie de vous raconter les côtés moins agréables, car mon implication dans mon travail les fait disparaitre à mes yeux 🙂

2198 Views

Comments (0)

Tissus imprimés au tampon à la vente

Expo-Vente à l’Abrivado, Saint Rémy

Vente Privée à la Mercerie l’Abrivado, le jeudi 3 décembre, de 9 à 18 heures 6, traverse du Micoc...

P1060879

Musée Guimet, Jade et Textiles d’Asie

Bonjour à Toutes et Tous, En début d’année, un petit voyage culturel à Paris m’a permis de découvr...

Vide Commode d’Arlésiennes

Dimanche 27 septembre aux Saintes Maries de la Mer. De 9 à 17 h au relai (sous les arènes)

P1030219 1

Une journée d’achats à Jaipur

Ma journée commence assez tôt. Je mets à jour de mon tableau d’achats en fonction des trouvailles de l...

P1030614 1

Voyage d’achat: la préparation

Ça y est ! Mes billets sont achetés, mon premier hôtel réservé, je peux attaquer sereinement la suite ...